Petit lexique du langage théologique
et du "patois de Canaan".


Le jargon accompagnant les textes, commentaires, articles de presse relatifs à la religion sont très souvent incompréhensibles ou flous pour les "non initiés". Nous avons donc décidé d'aider ces personnes en publiant sur notre site une liste des termes les plus utilisés.

Cette liste n'est pas exhaustive, donc forcément incomplète. D'autre part, certains termes mériteraient à eux seuls tout un ouvrage pour les expliquer clairement. Dans ce cas, nous invitons nos lecteurs à compulser les ouvrages spécialisés. Enfin, nous écartons volontairement la définition de certains termes relatifs aux différentes églises ; car la mémoire de notre site ne suffirait pas à les décrire et les expliciter clairement !

Evangélique

Désigne d’abord ce qui se réfère à l’Evangile du Nouveau Testament (en grec : Bonne Nouvelle).
Puis, progressivement, au cours de ces derniers siècles, le terme évangélique a qualifié : églises – personnes – rencontres et documents etc. par souci de distinction ou d’opposition aux tendances libérales.

Libéralisme ou
néo libéralisme

En théologie, désigne le refus de considérer la Bible comme Parole de Dieu, pleinement inspirée et nécessitant l’illumination du Saint-Esprit (Calvin) conjointement au travail scientifique pour la comprendre. Le libéralisme peut aller jusqu’au refus des miracles et même à la négation de la naissance virginale de Jésus ainsi que de sa résurrection corporelle.

Pentecôtiste

Désigne au cours des derniers siècles et plus particulièrement depuis 1900 les communautés, églises ou personnes qui mettent l’accent sur la pratique des dons spirituels énumérés par l’apôtre Paul en 1 Corinthiens 12.7-11. D’une manière plus populaire aujourd’hui, pentecôtiste fait référence aux célébrations donnant une large place à la louange enthousiaste.

Charismatique

Ce terme - très proche de celui de pentecôtiste – fait davantage référence au renouveau spirituel des années 1970. Venu des milieux pentecôtisants, cette  redécouverte des charismes de 1 Corinthiens 12 a suscité de grands rassemblements œcuméniques et donné naissance à d’innombrables groupes de renouveau charismatique.

Amen Ce terme hébreu signifie : «C’est vrai». Ce qui a été dit ou sera dit «est vrai».
50 fois dans l'Evangile de Jean, Jésus commence d'enseigner en disant : «Amen, amen» (je vous le dis…). Expression souvent traduite par : «En vérité, en vérité».
Beaucoup de croyants terminent leur prière à haute voix par «amen».
En I Corinthiens 14.16, Paul suggère que «l'amen» soit dit par les croyants qui s'associent à la prière prononcée.
Note : Les Pygmées de Centrafrique disent souvent «yike» pour amen. Il s'agit probablement d'une des rares traduction du mot amen.
Alléluia Ce terme hébreu signifie : «Louez l'Eternel». Il vient du verbe hébreu «halel» : louer ; et du mot «yah» : contraction de «Jéhovah».
Doxologie Etudes qui concernent la gloire de Dieu.
Du grec «doxa» : gloire, honneur, estime. et du grec « logos » : parole.
Dans le cadre de la liturgie, la prière doxologique rend gloire à Dieu pour sa personne et pour ses dons.
Extatique Etre hors de sa condition normale.
Du grec «ekstasis» (de «ek» : hors de; et de «histemi» : être établi, être debout, être d'un esprit constant...).
En Actes 10.10-20, suite à une vision céleste, l'apôtre Pierre est tombé en extase.
En Actes 22.17, alors qu'il priait dans le temple de Jérusalem, Paul fut ravi en extase.

Vous aimeriez connaître un terme particulier, écrivez-nous :
bureau.amey@didaskalia.com

Pour éviter les trop nombreux spam, l'adresse n'est pas liée!
Pour l'utiliser, copiez-la dans votre messagerie avec la fonction copier/coller


[Qui sommes-nous?] [Nos buts][Nos produits par sujets traités]
[Réflexions] [Méditations] [Nos coordonnées] [Nos archives] [Nos liens] [Enseignements] [Carnet de route]